Prendre un abonnement payant, est-ce utile ?

C’est un sujet passionnant que nous abordons aujourd’hui, est-ce utile – voir nécessaire – de prendre un abonnement payant sur les sites de rencontre ?
Je vais vous répondre comme au bac de philo en faisant un article de la forme thèse – antithèse – synthèse. 🙂

Non ce n’est pas vraiment utile

Oui c’est génial pour choper

  • On a beau dire mais si vous payez un abonnement, ça sous-entend que vous êtes motivé et que vous n’êtes pas dans une démarche « Je passe juste pour voir », les filles sont très sensibles à ça, les gars un peu moins il me semble. Je connais quelques nanas qui, bien qu’étant très ouvertes et j’en sais quelque chose pour deux d’entre elles ;-), ne regardent même pas les messages venant de « visiteurs » non membres.
  • Les abonnements payants vous donnent accès à toutes les fonctionnalités des sites, c’est plus que nécessaire pour chatter, échanger plus d’un message… Et au final se dégoter un plan cul dans sa région car c’est ce qu’on cherche tous.
  • Généralement, les capacités de recherche et de filtrage de profils sont accrues, ça parait anodin comme ça mais je vous assure que ça fait gagner un temps fou, surtout si vous allez à la pèche.*

Donc c’est bien ou pas, je suis perdu avec ton oui/non à la ***
Houla, restons calmes messieurs, je pencherais pour les abonnements, non pas que j’aime particulièrement raquer mais les fonctionnalités offertes permettent réellement de choper plus facilement c’est indéniable.
Quand j’ai commencé à passer pas mal de temps sur les sites de dating, pendant 6 mois je n’ai pas payé un centime, car je ne voyais pas l’intérêt (voir plus haut sauf pour Facebook qui n’existait pas) et finalement vu que je n’arrivais à rien, j’ai fini par prendre un abonnement d’un mois sur Easyflirt et je l’ai toujours, ça fait plus de 2 ans qu’il tourne mais si je calcule, j’ai un ratio d’euro dépensé par nana baisée pas dégueu du tout. 🙂
C’est valable aussi sur d’autres sites de rencontre que je recommande car c’est là où j’ai chopé le plus, à savoir Edenflirt ou Yes Messenger

* Aller à la pèche: Méthode de recherche quantitative. Vous contcactez le maximum de nanas dans l’espoir qu’au moins une vous réponde, je déconseille cette pratique que je trouve totalement inefficace mais elle est tentante et on l’a tous au moins une fois expérimentée… Quoiqu’en disent certains 😉


Rencontres coquines sur Facebook, suite et fin

Maintenant que l’on a vu les bases et les première étapes d’une rencontre coquine par le biais de Facebook, il est temps de passer à la suite.

Préparez la rencontre physique
On va passer au côté fleur bleue maintenant, il est impératif que vous utilisiez un langage émotionnel lorsque vous échangez avec votre « cible », les femmes sont très sensibles à cela, créez chez elle l’envie de répondre, pour ce faire, préparez un « scénario » afin d’être sur d’obtenir un retour. Ça parait compliqué sur le papier l’écran mais ce n’est pas bien méchant en fait, ce sont des petites choses comme la nommer, oui simplement en utilisant le prénom de la personne que vous contactez votre taux de réponse augmentera, beaucoup d’hommes ne se donnent pas cette peine, c’est du pain béni.

On arrive à la partie la plus complexe du processus, vous devrez maintenant négocier, par exemple pour un premier rendez-vous ou une rencontre quelque part, en tant qu’homme, c’est à vous de prendre cette initiative bien entendu. Préparez-vous bien, un peu comme quand vous faites un discours, vous devez déjà savoir où vous comptez la rencontrer, dans quelles circonstances, pour faire quoi… Au moment où vous le lui proposerez. Même si les sentiments sont très importants, cette dernière étape nécessite de la rationalisation pour faire tomber les dernières barrières s’il en est. Maintenant que le contact est créé, qu’un feeling est né, vous devez juste lui donner une raison logique de vous rencontrer physiquement. Ne sur-vendez pas, dites simplement ce que vous comptez faire avec elle… Avant le plan cul, ne sautez pas les étapes. 🙂
Cela ira vraisemblablement dans le même sens que ce qu’elle compte faire avec vous, si vous pouvez placer un petit compliment c’est encore mieux.

Vous l’aurez compris, Facebook représente une opportunité réelle de rencontrer de jolies femme pour un plan cul ou pour plus, si vous suivez ce petit guide, je suis persuadé que vous ferez des rencontres, n’hésitez pas à partager vos expériences et commentaires, soit ci-dessous soit par email.

Rencontres coquines sur Facebook

Comme je vous l’avez annoncé il y a deux jours dans mon article d’introduction sur les rencontres coquines sur Facebook, je vous livre maintenant les premiers secrets tant attendus. 🙂

Les bases
Tout d’abord, ajoutez vos connaissances en tant qu’ami, laissez la mayonnaise prendre et après quelques jours, commencez à visiter les pages de leurs amies et demandez leur d’entrer à leur tour dans votre cercle de connaissances. Pour ne pas que ça soit trop criant, ajoutez aussi quelques mecs quand-même. 🙂
Ce que l’on cherche ici, ce sont les amies d’ami(e)s, en effet, il est préférable de rencontrer dans un cercle plus large, cela vous évitera la jalousie chez vos potes qui ont la même cible en vue et vous bénéficierez quand-même d’une « crédibilité » de départ en étant l’ami de.

Le premier contact
Maintenant on va voir quoi mettre dans le message d’introduction, là c’est pas évident à doser je le reconnais, il ne faut être ni trop court (deux lignes) ni trop long (plus de 3 paragraphes), je pense que 5 à 8 lignes c’est pas mal. Travaillez bien votre texte, il doit refléter votre personnalité, n’annoncez pas cash que vous êtes à la recherche d’un plan cul, ça pourrait être mal perçu. 🙂
Allez y progressivement et plus particulièrement, incluez un appel à la réponse dans chacun de vos échanges car une fois que la dynamique est cassé, on paraît tout de suite plus lourd à relancer. Vu que c’est l’amie d’un(e) ami(e), essayez de socialiser et de passer « assez » rapidement à la rencontre réelle… Toujours pas de plan cul, patientez un peu mes cochons.

Poursuivre l’échange
Une fois l’échange par messagerie bien avancé, n’hésitez pas à demander un autre moyen de contact, l’email dans un premier temps et on peut rapidement passe aux messengers voir au mobile. Allez-y progressivement et vous allez voir, ça roule tout seul.
Si vous ne savez pas quoi dire, renseignez-vous sus ses goûts – directement ou par personne interposée – pour en savoir un peu plus, ça peut vous éviter un humour déplacé ou une parole mal comprise, c’est dur de sortir les avirons et de ramer après ça.

La suite et fin de ce passionnant article sera publiée dans deux jours sur le blog des rencontres coquines, revenez vite.

Pratiques sexuelles « hard », annoncez-vous le clairement sur votre profil ?

Pratiques sexuelles "hard", annoncez-vous le clairement sur votre profil ?Nous avons reçu une question par email, un jeune homme ayant envie de découvrir le sado-maso l’a mis dans son profil sur un site de rencontre, seulement il est quasiment persuadé que c’est la raison pour laquelle il n’a que très peu de message malgré un nombre de visites élevées sur son profil… oui, il a bien suivi l’article qui explique comment choisir une photo pour son profil et ça a marché pour lui… Jusque là au moins. 🙂

Vous aimez le sexe « pimenté », faut-il être franc ou le cacher ?
Je suis partagé quant à la réponse à cette question, je serais tenté de dire que si vous l’afficher clairement sur votre profil, vous pouvez tomber sur la perle rare qui partage vos goûts en matière de sexualité, c’est un plus indéniable dans une relation basée exclusivement coquine… Ce que vous cherchez ici je vous le rappelle.
Cependant, il est clair que cela va limiter le nombre de contacts que vous aurez et nombre de personnes visitant votre profil ne seront pas intéressées ou trouveront cela dégradants.

Personnellement, si j’étais dans ce cas de figure, je ne le mettrais pas clairement sur mon profil, je chercherais un plan cul « normal » pour « tester » ma partenaire, selon mon envie d’aller plus loin avec elle ou non et surtout selon comment je la perçois par rapport à des pratiques plus « hard », je lui proposerais ou non.
Bien entendu, tout est affaire de subtilité, n’y allez pas avec vos gros sabots et ne sortez pas une paire de menottes et un martinet dès votre deuxième plan cul.

Si vous aussi, vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter, nous y répondrons dans le mesure du possible.

Interview de Ludmilla de Paris

– Bonjour Ludmilla, tout d’abord, merci de répondre à quelques petites questions pour les lecteurs du blog. Peux tu te présenter pour commencer ?

– Bonjour à tous, je m’appelle Ludmilla, j’ai 29 ans maintenant et j’habite la région parisienne. Je suis sur les sites de rencontre depuis maintenant 3 ans, souvent pour des plans cul parfois pour des rencontres sérieuses.

– Pourquoi vas-tu sur ce genre de sites ? Tu as du mal à trouver dans la « vraie vie » ?

– Non pas du tout, mais c’est complémentaire selon moi, je ne comptes pas y trouver l’homme de ma vie – quoique… on ne sait jamais 🙂 – mais je peux y trouver précisément ce que je recherche à un instant T, c’est un outil. Exemple concret, si je me suis faite ravager par un étalon la veille, je vais chercher de la tendresse, je me vois mal demander à un mec qui me plait chez la boulangère s’il aime les caresses… 🙂 Sur internet c’est on ne peut plus simple.

– C’est sur que vu comme ça, c’est pratique. Tu n’as eu de mauvaises surprises ?

– Pas vraiment, une fois, le mec avait menti sur sa photo, mais je l’ai envoyé chier, je n’aime pas qu’on se paie ma tronche. Le pire c’est qu’il ne l’a pas mal pris et je pense et j’espère qu’il a été plus honnête par la suite. A part ça, je n’ai vraiment pas à me plaindre.

– Tu as des conseils à donner à nos lecteurs / lectrices ?

– Ne mentez pas sur vos photos ou profils, dites-vous bien que c’est pour faire une rencontre, vous ne pourrez pas rester cachés. Si c’est au niveau du comportement, faites aussi attention, comme dit ma tante, « Chassez le naturel et il revient au galop »…

Comme Ludmilla, trouvez des plans cul simplement

Quelques informations sur le libertinage

Voici quelques informations utiles sur les rencontres coquines et le libertinage, ça risque de vous servir si vous cherchez des plans cul, en général, ça y mène.

Les plans possibles:
Côte-à-côtisme deux couples baisant l’un à côté de l’autre mais sans aucun autre échange
Mélangisme deux couples partageant les préliminaires, la pénétration restant avec son partenaire habituel
Échangisme la totale, deux couples se mélangent totalement, c’est une petite orgie.

Expérience exigée
Le libertinage, c’est un peu comme le monde du travail, les premières expériences sont très difficiles à acquérir car on vous demandera toujours… de l’expérience…
Les couples déjà dans le milieu trouvent en effet beaucoup plus facilement des plans baise que les autres, la confiance est un élément primordial.

Ou trouver des plan libertins ?
Le mieux est d’aller dans les lieux de drague bi de votre région : sauna ou club, essayez principalement d’y aller lorsqu’il y a des événement d’organisés, il y a aura beaucoup plus de choix.

Attention aux fantasmeurs
Comme pour les autres types de rencontres coquines, le plus gros problème est que l’on a souvent affaire à des fantasmeurs qui aiment chatter et imaginer des plans plus ou moins hard mais ne passeront jamais à l’action, cela fait perdre du temps et est parfois très décourageant, ne vous formalisez pas et persévérez, c’est le principal et vous finirez par trouver la perle rare.

Choisir une photo pour votre profil

Sur les sites de rencontres pour trouver un plan cul comme sur ceux pour trouver l’amour, les membres ont le même problème. Comment choisir une bonne photo pour qu’elle donne envie de cliquer sur son profil ?

L’importance de mettre une photo
Il est évident qu’une photo quelle qu’elle soit va inciter les gens à cliquer sur votre profil, de mémoire le rapport est de 1/20 ou quelque chose comme ça, c’est à dire que pour une personne qui visitera un profil sans photo, en moyenne vingt visiteront un profil qui en a une. Statistiquement, vous aurez donc plus de chance de baiser dans les jours qui viennent si vous mettez un profil avec photo. 🙂

Quelle photo choisir
Vous allez me dire, c’est bien gentil mais ça on le sait déjà, c’est écrit en gros sur tous les sites de rencontres et vous n’aurez pas tord, je vais donc vous donner quelques autres conseils afin de vous aider à trouver LA photo qui va faire de vous le tombeur du net.

Photo soft ou hard
L’éternelle question et la réponse n’est pas évidente, déjà ça dépend de vos attributs, c’est tout bête mais si vous faites un bon 13cm en érection, je ne suis pas sur de l’effet escompté, bien-sur votre partenaire sera amenée à la voir un jour ou l’autre, mais là le but c’est de faire cliquer. Dans ce cas, privilégiez plutôt un cliché sexy, en boxer par exemple ou autre, le noir & blanc est vraiment pas mal pour ce genre de photos.
Si vous optez pour une photo hard, essayez de ne pas faire dans l’obscène, un gros plan d’un gland baveux donne rarement envie à la gente féminine qui trouvera ça vulgaire, idem, essayez de prendre « une pose » afin de donner un contexte à l’image.

Les conseils qui tuent pour une bonne photo de profil sur un site de rencontres adultes

  • Choisissez une photos pas trop grosse sinon on voit trop de détails et ça tue l’amour, ni trop petite d’ailleurs sinon on ne voit rien, une photo entre 400 et 900px me paraît pas mal et ça vous laisse de la latitude.
  • Mettez votre adresse email/pseudo en filigrane dans un coin de la photo
  • Avant de fixer votre choix, regardez bien la photo que vous avez choisi et demandez vous si elle vous donnerait envie de cliquer… Sans vous dévaloriser et en toute objectivité.
  • N’hésitez pas à passer du temps à choisir et optimiser la photo de votre profil, c’est vraiment un atout et ce ne sera pas perdu dur le long terme.

Voila, avec ça, si si vous ne chopez pas, c’est que vous le faites exprès.

© 2018 Blog rencontre coquine, Design par WordPress Themes